Bredouillement

Selon Daly (1996), « le bredouillement est un trouble de formulation de la parole et du langage entraînant une production rapide, imprécise, dysrythmique et désorganisée de la parole ».

Signes et symptômes fréquents (Daly, 1996; Guitar, 2006; St.Louis et coll., 2007; Yairi & Seery, 2011):

  • -       Débit rapide
  • -       Accélérations soudaines
  • -       Manque de pauses dans le discours
  • -       Nombreuses répétitions (mots, bouts de phrases)
  • -       Révisions de phrases et phrases avortées
  • -       Imprécisions articulatoires
  • -       Téléscopage de syllabes (ex. : télévision qui devient « té’vision »)
  • -       Intelligibilité réduite (la personne se fait souvent demander de répéter)
  • -       Difficulté à organiser les pensées

 

La personne qui bredouille est souvent peu ou non consciente de sa difficulté de parole.  L’alarme est habituellement donnée par les membres de la famille, les enseignants, les collègues de travail et/ou les patrons.

On peut noter une amélioration de la parole lorsque la personne fournit un effort (ex. : entrevue formelle, présentation orale, narration évaluée).  Cette amélioration ne dure cependant pas.

Le bredouillement peut être isolé, mais il est aussi souvent présent avec le bégaiement.

Natacha Beausoleil, MOA, Orthophoniste

Références

  • Daly, D. (1996). The source for stuttering and cluttering. East Moline, IL: Linguisystems.
  • Guitar, B. (2006). Stuttering: An Integrated Approach to It’s Nature and Treatment (3e edition).  Baltimore: Lippinott Williams & Wilkins.
  • St.Louis, K., Myers, F., Bakker, K. & Raphael, L. (2007). « Understanding and treating cluttering ». Dans E. Conture & R. Curlee (Eds.), Stuttering and related disorders of fluency (3e ed.), pp. 297-325. New York: Thieme.
  • Yairi, E. & Seery, C.H. (2011). Stuttering: Foundations and Clinical Applications.  New Jersey, Upper Saddle River: Pearson Education.