Déglutition atypique (Trouble orofacial myofonctionnel)

Le terme « déglutition atypique » ne permet pas de saisir la vraie nature de ce trouble.  La formulation exacte est plutôt « trouble orofacial myofonctionnel » (TOM).  Il s’agit d’un trouble touchant les patrons moteurs (séries de mouvements) impliquant la musculature orale (bouche) et orofaciale (visage) qui interfèrent avec la croissance ou le fonctionnement des structures orofaciales (mâchoire, dentition, palais, etc.) ou qui attirent l’attention. (ASHA, 1993).

Les TOM résultent d’une mauvaise position de la langue et/ou des lèvres au repos (quand la personne n’est pas en train de parler, de manger, etc.).  La langue et /ou les lèvres étant mal positionnées, la croissance orofaciale (développement des structures de la bouche et/ou visage) et les fonctions orales (articulation, mastication, déglutition, etc.) peuvent être affectées.

Il y aurait 38% de TOM dans la population en général (Kellum, 1994) et 81% de TOM chez les enfants avec un trouble d’articulation (Maul et al., 1999 dans Bertrand & Delisle, 2010).

Quelques signes et symptômes possibles (Bertrand, A. & Delisle, M., 2010)

  • - Respiration par la bouche
  • - Lèvres entrouvertes au repos ou quand la personne avale
  • - Gerçures aux commissures des lèvres
  • - Langue qui sort de la bouche (repos, parole et/ou alimentation)
  • - Espaces ouverts entre les dents (langue possiblement visible)
  • - Boire beaucoup en mangeant
  • - Difficulté à avaler des pilules
  • - Salivation excessive
  • - Nourriture aux commissures des lèvres
  • - Sigmatisme antérieur (parler sur le bout de la langue)
  • - Sigmatisme latéral (« chuintement »)
  • - Douleur de la musculature orofaciale (bouche et/ou visage)
  • - Bruxisme (grincement de dents)
  • - etc.

 

Tous ces signes et symptômes n’ont pas à être présents pour qu’on conclut à la présence d’un TOM.
Les personnes sont souvent référées en orthophonie par le dentiste ou l’orthodontiste.

Natacha Beausoleil, MOA, Orthophoniste 

Références

  • American Speech-Language-Hearing Association, Ad Hoc Committee on Service Delivery in the Schools. (1993). Definitions of communication disorders and variations
  • Bertrand, A. & Delisle, M. (2010). Troubles orofaciaux myofonctionnels (TOM).  Atelier donné par le biais de l’OOAQ.
  • Kellum, G.D. (1994). Overview of Orofacial Myology. In: Ferketic, M., & Gardner, K. (Ed.), Orofacial Myology:Beyond Tongue Thrust, Rockville, MD: American Speech-Language Hearing Association