Faire face au bégaiement pendant le temps des fêtes

Pendant le temps des fêtes, on remarque souvent, chez les enfants qui bégaient, des hésitations plus fréquentes et plus prononcées. En effet, bien que le bégaiement ne soit pas causé par l’excitation ou la fatigue, ces facteurs peuvent contribuer à son augmentation.

Afin de passer à travers le temps des fêtes plus facilement, il est conseillé aux parents d’identifier, pour leur enfant, les facteurs qui semblent jouer négativement sur la parole et de tenter d’apporter des modifications quand cela est possible. Par exemple, privilégier de bonnes nuits de sommeil ou des siestes en après-midi quand l’horaire est chamboulé peut être aidant pour certains enfants. Pour d’autres, prévoir des périodes de tranquillité pour lire, jouer seul ou calmement, écouter de la musique, etc. peut contribuer à une fluidité plus stable.

Il faut cependant se rappeler qu’il est impossible de tout contrôler. Aussi, malgré les changements apportés, il se peut que la parole de l’enfant demeure difficile. Ces journées-là, il est recommandé de miser sur ce qui est dit plutôt que sur la manière dont c’est dit, de favoriser les activités plus physiques que verbales et d’éviter les conseils de parole qui pourraient stressées l’enfant. Le temps des fêtes doit demeurer un moment agréable pour tous, bégaiement ou pas.

Joyeuses fêtes!

Natacha Beausoleil, MOA, Orthophoniste