L’orthophonie et la démarche de réattribution sexuelle

L’ajustement du timbre de la voix est un des facteurs souvent délicat dans le processus de réattribution sexuelle et peut s’avérer être un réel défi pour la personne en démarche. Chez les femmes transsexuelles, la prise d’androgènes a pour effet d’augmenter la masse des cordes vocales et ainsi, aider à la diminution de la tonalité vocale (Greene & Mathieson, 2001).  La testostérone va également avoir cet effet (Boone & McFarlane, 2000). Cependant, pour les hommes, la prise d’hormones telles que les oestrogènes n’a pas d’effet sur les cordes vocales et cartilages (Brown et coll. 2000). C’est pourquoi le recours à la thérapie vocale peut être nécessaire pour aider à « placer la voix », afin d’augmenter la féminité vocale.

Selon l’endroit d’où vous partez et vos buts à atteindre, les interventions en orthophonie varient beaucoup.

L’orthophoniste a le mandat de vous aider dans l’ajustement de la tonalité de votre voix, mais également dans la reconnaissance des différents éléments qui peuvent s’avérer plus ou moins féminins, en fonction de ce que nous révèlent les études. En effet, selon Adler (2007), de nombreux facteurs influencent la perception de ce que l’on peut qualifier de voix « féminine » ou de voix « masculine », et pas seulement la tonalité (grave vs aiguë).  Par exemple, la qualité vocale (rauque vs éteinte), la force de la voix (forte ou faible), le débit (rapide ou lent) et même le vocabulaire ou l’articulation peuvent influencer la distinction entre une voix plutôt masculine ou féminine. L’orthophoniste peut vous aider à trouver vos points forts et à travailler sur vos points faibles.

Mais surtout, l’orthophoniste a le mandat de vous aider à placer votre voix dans le respect des limites de votre appareil vocal, afin de ne pas vous blesser (irritation, nodules ou lésions qui peuvent survenir si le placement vocal n’est pas adéquat). Il s’agit donc d’interventions qui visent à optimiser la féminité dans votre voix, sans avoir recours à une approche chirurgicale, en utilisant votre larynx tel qu’il est.

Sarah Martineau, M.Sc., Orthophoniste

Références

  • Adler, R., (2007) Gender Voice Issues: Voice and Communication Therapy for Transsexual/Transgender Client in Rees, M., ed, Voice and Gender: Essays on Voice and Speech. VASTA: Voice and Speech Review, Cincinnati, pp.293-299
  • Boone D.R & MacFarlane S. C. (2000) The voice and voice therapy, 6e édition, Boston, Toronto, Allyn and Bacon, 308 pages.
  • Brown M., Perry A., Cheesman A.D. & Pring T. (2000). Pitch change in male-to-female transsexuals : has phonosurgery a role to play ? International Journal of Language & Communication Disorders : 35 (1) : 129-136.
  • Greene & Mathieson (2001). The Voice and its Disorders, 6e édition, Londres et Philadelphie, 750 pages.