Qu’est-ce que le bégaiement?

Le bégaiement est un trouble de la parole qui apparaît habituellement entre 2 et 4 ans (Bloodstein, 1995; Yairi & Ambrose, 2005).  Il se manifeste par des accrochages fréquents, plus ou moins longs, dans la fluidité du discours.  Ces accrochages, que l’on appelle des disfluidités, se présentent sous forme de répétitions (mots, syllabes ou sons), de blocages et/ou d’allongements de sons.  Une tension musculaire peut être présente, de même que des mouvements associés (clignements des yeux, coups de tête, coups de pied, etc.) et des sons ou mots superflus (Guitar, 2006).

Le bégaiement est présent dans toutes les cultures et toutes les couches sociales.  Il y aurait 1% de la population qui bégaie (Bloodstein, 1995), mais 5% de la population serait affectée par le bégaiement à un moment ou un autre de la vie (Andrews et coll., 1983).  À partir de l’adolescence, il y aurait 4 fois plus de garçons que de filles qui bégaient (Bloostein, 1995; Craig et coll., 2002).

Natacha Beausoleil, MOA, Orthophoniste

Références

  • Andrews, G., Craig, A., Feyer, A.-M., Hoddinott, S., Howie, P.M. & Neilson, M.D. (1983). Stuttering: A review of research findings and theories circa 1982. Journal of Speech and Hearing Disorders, 48, 226-246.
  • Bloodstein, O. (1995). A Handbook on Stuttering.  5e Édition, San Diego: Singular.
  • Craig, A., Hancock, K., Tran, Y., Craig, M. & Peter, K. (2002). “Epidemiology of stuttering in the community across the entire life span”.  Journal of Speech, Language, and Hearing Research, 45, 1097-1105.
  • Guitar, B. (2006). Stuttering: An Integrated Approach to It’s Nature and Treatment. 3e Édition, Baltimore : Lippinott Williams & Wilkins.
  • Yairi, E. & Ambrose, N.G. (2005). Early childhood stuttering.  Austin, TX: Pro-Ed.