Troubles de la communication traités

Aphasie (Adultes)

Trouble du langage acquis suite à problème neurologique (ex. : accident vasculo-cérébral, traumatisme crânien, etc.) et qui se caractérise par des difficultés à trouver les bons mots, à construire des phrases, à raconter des histoires, etc.  La compréhension peut être affectée.

Apraxie verbale (Adultes)

Trouble de la planification des mouvements nécessaires pour produire la parole.  Difficulté acquise suite à problème neurologique (ex. : accident vasculo-cérébral, traumatisme crânien, etc.).  La parole volontaire (répéter sur demande, converser, raconter, etc.) est difficile et parsemée d’hésitations, tâtonnements, déformations et mélanges de sons.

Bégaiement (Enfants, Adolescents, Adultes)

Trouble de parole qui se caractérise par des hésitations fréquentes sous forme de répétitions, de blocages (le son sort difficilement) et/ou d’allongements de sons.  Il peut y avoir présence de tension et/ou de mouvements associés (clignements des yeux, mouvements de la tête, dilatation des narines, etc.).

Bredouillement (Enfants, Adolescents, Adultes)

Trouble de parole qui se caractérise par un débit rapide, des accélérations soudaines, une intelligibilité réduite, des difficultés d’articulation, des répétitions et des révisions de phrases.  La personne se fait souvent demander de répéter parce que l’interlocuteur n’a pas compris le message.

Déficience intellectuelle (DI) (18 mois à 12 ans)

Incapacité caractérisée par des limitations importantes du fonctionnement intellectuel et des habiletés d’adaptation, sociales et pratiques. La déficience intellectuelle est diagnostiquée par des tests en psychologie. Cependant, un trouble langagier y est associé. Le langage se développe plus lentement et plus difficilement. L’orthophoniste peut aider à faire des acquis ou à les généraliser.

Déglutition atypique (Trouble orofacial myofonctionnel ou TOM) (Enfants, Adolescents, Adultes)

Trouble où les mouvements des muscles de la bouche et du visage interfèrent avec la croissance, le développement ou le fonctionnement des structures (notamment la dentition).  Souvent caractérisé par une langue qui occupe une position antérieure dans la bouche, des difficultés d’articulation et/ou une manière atypique d’avaler (déglutition).  Les personnes présentant un TOM sont souvent référées par un orthodontiste.

Démence (Adultes)

Terme utilisé pour parler de différentes maladies occasionnant des difficultés cognitives, dont  la maladie d’Alzheimer. Les plaintes les plus fréquentes sont de l’ordre de la mémoire, du langage et des fonctions exécutives (par exemple, planifier la réalisation d’une tâche domestique). Le diagnostic est posé par un médecin ou suite à une évaluation en neuropsychologie. L’orthophoniste peut suggérer des activités afin de stimuler les fonctions langagières (à l’oral et à l’écrit) de même que fournir des stratégies afin de rendre la communication plus fonctionnelle entre la personne atteinte et les proches aidants. Elle peut offrir un accompagnement à n’importe quel stade de la maladie.

Dysarthrie (Adultes)

Trouble de la parole dû à des difficultés motrices.  La dysarthrie survient suite à un problème neurologique (tumeur qui cause une paralysie faciale, accident vasculo-cérébral, maladie dégénérative, etc.).

Dyscalculie (Enfants 5 à 10 ans)

Trouble du traitement des nombres, difficulté à compter les objets, mesurer ou estimer le temps, la distance, ou l’argent, faire des opérations mathématiques (soustractions, additions, multiplications, divisions), apprendre ses tables, lire et écrire les nombres.

Dysphagie (Adultes)

Difficulté à avaler qui survient souvent suite à un problème neurologique (accident vasculo-cérébral, tumeur cérébrale, traumatisme crânien, chirurgie, maladie dégénérative, etc.).

Dyspraxie verbale (18 mois et plus)

Trouble du mouvement pour produire la parole.  L’enfant atteint de dyspraxie ne sait pas toujours comment placer sa bouche pour parler ou faire d’autres gestes oraux tels que contrôler sa salive, souffler, mastiquer, boire ou se moucher. Pour l’enfant dyspraxique, plus les mots sont longs, plus il y a de mouvements à faire et plus il y a de transformations de sons.  Souvent, les erreurs sont inconstantes.

Paralysie faciale

Affaissement d’un côté du visage à cause de l’absence de mouvement et de tonicité musculaire.  Diverses causes sont possibles (accident, virus, tumeur, accident vasculo-cérébral, etc.).  Cela se manifestes par des difficultés d’articulation, de déglutition (avaler), de contrôle salivaire et/ou d’expression faciale.

Retard/Trouble du langage oral (dysphasie) (Enfants, Adolescents, Adultes)

Un retard de langage est caractérisé par un développement plus lent du langage.  L’enfant s’exprime comme un enfant plus jeune.  Les composantes du langage (prononciation, vocabulaire, phrases, compréhension) sont atteintes à un degré semblable. Les progrès sont généralement rapides.

Un trouble de langage est caractérisé par un développement lent et atypique du langage. Les différentes composantes du langage (prononciation, vocabulaire, phrases, compréhension) peuvent être atteintes à des degrés variables.  Les difficultés changent dans le temps, mais persistent.  Un trouble du langage isolé est aussi appelé dysphasie.

Trouble du langage écrit (Enfants, Adolescents, Adultes)

Trouble d’origine neurologique qui entraîne des difficultés importantes à lire et à écrire les mots avec exactitude et fluidité. Ces difficultés persistent dans le temps et résistent aux interventions reconnues efficaces par la recherche. On parle de dyslexie lorsque les difficultés en langage écrit sont prédominantes dans le portrait langagier de l’enfant. Autrement, il s’agit plutôt de l’impact des difficultés orales sur l’apprentissage du langage écrit.

Trouble d’articulation (Enfants, Adolescents, Adultes)

Trouble de la parole caractérisé par une distorsion (imprécision) lors de la production d’un ou de plusieurs sons.  Le son n’est pas remplacé par un autre.  Il est produit, mais pas de la manière habituelle (ex.: sigmatisme).  L’erreur est généralement constante.

Trouble du spectre de l’autisme (TSA) (7 à 12 ans)

Anciennement appelé « trouble envahissant du développement » (TED) et incluant  l’autisme et le syndrome d’Asperger, le trouble du spectre de l’autisme se caractérise par des difficultés sur le plan des interactions sociales et de la communication et des  intérêts restreints et des activités stéréotypées (aligner des jouets, faire tourner les roues des petites voitures, etc.). L’orthophoniste peut intervenir pour facilité le développement d’habiletés de communication et d’interaction sociale.  Elle peut cependant poser le diagnostic.  Une évaluation multidisciplinaire est nécessaire pour cela.

Troubles de la voix (Enfants, Adolescents, Adultes)

Trouble de la parole caractérisé par une difficulté à produire le son de la voix ou à utiliser la voix.  Les personnes peuvent se plaindre d’une voix rauque, éteinte, faible, etc.  Elles sont souvent référées par un ORL.