Traitement du bredouillement

Comme la personne qui bredouille est souvent peu consciente de son trouble, il peut être difficile d’intervenir auprès d’elle.  Il est cependant possible, en orthophonie, de favoriser la production d’une parole plus intelligible par la pratique de diverses stratégies (Guitar, 2006; St.Louis & Myers, 2007) qui viseront :

  • -       à augmenter la conscience de la vitesse de parole et à développer des techniques pour la réduire
  • -       à améliorer les habiletés articulatoires et langagières
  • -       à diminuer le nombre d’hésitations
  • -       à prendre conscience du bredouillement

 

Cela se fait par le biais de démonstrations, d’exercices d’autoévaluation et d’autocorrection et de pratiques dans des tâches variées.

Selon Guitar (2006), il existe deux signes d’un pronostic favorable :

  • -       quand la personne arrive à cesser ou diminuer le bredouillement sur demande (avec un effort conscient)
  • -       quand la personne a une raison spécifique pour motiver son amélioration (ex. : pour obtenir une promotion, pour faciliter ses relations interpersonnelles, etc.)

 

Natacha Beausoleil, MOA, Orthophoniste

 

Références

  • Guitar, B. (2006). Stuttering: An Integrated Approach to It’s Nature and Treatment (3e edition).  Baltimore: Lippinott Williams & Wilkins.
  • St-.Louis, K.O. & Myers, F.L. (2007) Cluttering.  Dvd SFA 9007