Troubles d’apprentissage – Quel est le rôle de l’orthophoniste?

Selon le National Joint Committee on Learning Disabilities (NJCLD), le trouble d’apprentissage est un terme général qui englobe un ensemble de déficits chez une personne, se manifestant par des difficultés importantes dans l’acquisition et l’utilisation du langage, de la lecture, de l’écriture, du raisonnement et des habiletés mathématiques. Ces difficultés sont durables dans le temps et sont présumées être d’origine neurologique.

Ainsi, un enfant présentant des difficultés dans une ou plusieurs matières à l’école pourrait présenter un trouble d’apprentissage. Afin de mieux le soutenir dans son cheminement scolaire,  il est nécessaire de détailler ses difficultés de façon plus particulière et d’établir les facteurs qui peuvent y contribuer. Par la suite, une aide personnalisée pourra être offerte à l’enfant. Lors de ce processus, il convient souvent d’impliquer différents professionnels du domaine scolaire, tels que le professeur, l’orthophoniste, l’orthopédagogue et le psychologue.

Lorsque des difficultés sur le plan du langage sont soupçonnées, que celles-ci soient présentes à l’oral ou seulement à l’écrit, une évaluation en orthophonie est généralement recommandée. L’orthophoniste établira un portrait global de l’enfant, précisera la nature des difficultés et posera un diagnostic. On parlera alors d’un trouble de l’apprentissage du langage écrit (dyslexie/dysorthographie), d’un trouble d’apprentissage à base langagière ou d’un retard dans le développement du langage oral ou écrit.

Suivant son évaluation, l’orthophoniste sera en mesure de faire des recommandations afin de mieux soutenir l’enfant dans son cheminement scolaire. Celles-ci incluent souvent des adaptations à mettre en place en classe afin de faciliter les apprentissages. L’orthophoniste pourra référer l’enfant vers d’autres professionnels au besoin et travaillera en partenariat avec l’équipe école. Un suivi en orthophonie permettra généralement de travailler des habiletés précises afin de diminuer les difficultés de lecture et d’écriture et d’aider l’enfant à utiliser les outils qui lui seront proposés.

 

Élise Tougas, M.Sc.S., Orthophoniste

 

Référence 

St-Pierre, M. C. (2013, août). L’évaluation orthophonique auprès d’enfants du 2e et 3e cycle. Communication présentée dans le cadre de la formation des orthophonistes de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, Montréal, Québec